Sélectionner une page

Les logements sociaux revus tous les 3 ans

A l’issu de l’examen du projet de loi sur le logement, les députés de l’assemblée nationale ont décidé que la situation des locataires de logements sociaux en zones tendues soit réexaminée tous les trois ans. Initialement prévu tous les 6 ans, le délai a été revu à la baisse dans d’objectif de mieux prendre en compte les souhaits de mobilité des locataires et d’optimiser l’occupation du parc social.

Ainsi, notre site de bon plan a découvert que les locataires en situation de sous-occupation, de sur-occupation, ou de dépassement du plafond de ressources applicable, seront relogés sur proposition de commission d’attribution des logements. A ce propos, les députés issus de divers bords ont insisté sur la nécessité d’éviter un loyer élevé pour un appartement de petit espace ainsi que le paiement du déménagement par le bailleur.

Aussi, dans un souci de transparence, le système de cotation donnant des points aux candidats aux logements sociaux, selon un certain nombre de critères, est considéré comme bon par les bailleurs sociaux.